L'éprouvette

Et si on pouvait voir notre voix?

Découvrez les bases de la physique appliquée à la voix humaine

© Jason Rosewell / Unsplash

Comment se matérialise la voix ? De quoi est-elle composée ? Comment notre cerveau la comprend ?

Après une brève introduction à la phonétique en tant que science des sons de la parole qui permettra aux élèves de comprendre comment est fait leur appareil phonatoire, les liens entre voix et genre/sexe ainsi que les jugements sociaux liés, place à l’exploration des sons que nous produisons avec des expériences pratiques.

En enregistrant leur voix et l’observant à la fois sur écran et sur papier à travers des impressions de signaux sonores et spectrogrammes de mots qu’ils auront choisis, les participant·e·s seront invité·e·s à la recréer avec des modèles de synthèse vocale.

Ces exercices pratiques permettront de comprendre comment les mouvements de la langue créent des sons différents, avec des identités physiques uniques. L’occasion également pour les élèves d’explorer deux façons de créer la parole artificielle : la première basée sur leur propre voix (la synthèse par diphones, utilisée dans la majorité des outils actuels) et une seconde, plus ancienne, qui utilise une modélisation de l’appareil phonatoire qui permet de modifier des paramètres comme l’ouverture de la bouche ou la position de la langue, permettant ainsi de comprendre les liens entre ces mouvements et les sons produits.

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
Langues et communication
today
Dates au choix
timer
1h30
place
Dans votre établissement scolaire · À l'UNIL - Anthropos Café
credit_card
Gratuit pour les écoles vaudoises / Consulter notre politique tarifaire
accessibility
Scolaires
face
Degré secondaire I
groups
6 à 24 participant·e·s

Annnées scolaires

Dès la 9S

Objectifs pédagogiques

  • Modéliser des phénomènes naturels en mobilisant des représentations graphiques et en associant aux grandeurs observables des paramètres (MSN 35)
  • Analyser des phénomènes naturels et des technologies à l’aide de démarches caractéristiques des sciences expérimentales (MSN36)
  •  En rapport avec L34 : aborder les conditions de production de la parole

Chercheur·e·s UNIL

Mélanie Lancien, première assistante à la Section des sciences du langage et de l’information (SLI), Faculté des lettres