L'éprouvette

Le cinéma documentaire : construction d’un discours sur le monde

Explorez quelques préconceptions sur le genre du cinéma documentaire

Le cinéma documentaire est souvent considéré comme le lieu de la représentation du « réel ». Placé du côté de la « simple » reproduction, il serait un cinéma de l’immédiateté, un cinéma objectif et descriptif qui n’interviendrait pas sur ce qu’il représente et qui permettrait de montrer le monde plutôt que de le raconter.

Cet atelier propose d’interroger les préconceptions attachées au genre documentaire grâce à l’analyse de différentes séquences tirées de films comme Lettre de Sibérie (1957) de Chris Marker, Mais im Bundeshuss : Le génie helvétique (2003) de Jean-Stéphane Bron ou encore La bombe (1966) de Peter Watkins. Vos élèves voient ainsi comment le montage permet de réorganiser le temps et l’espace et, par exemple, comment différents commentaires en voix « over », appliqués sur de mêmes images, orientent la lecture des spectateur·trice·s.

Tout au long de l’atelier, vos élèves sont amené·e·s à interroger la prétendue neutralité des images documentaires et à envisager les films documentaires comme des discours construits et portant la trace d’un regard, celui de la personne qui l’a réalisé.

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
Cinéma
today
Dates au choix
timer
1h30
place
Dans votre établissement scolaire (salle équipée d'un beamer et d'une sono)
credit_card
Gratuit pour les écoles vaudoises / Consulter notre politique tarifaire
accessibility
Scolaires
face
15 - 18 ansDegré secondaire II
groups
6 à 24 participant·e·s

Objectifs pédagogiques

  • Interroger la notion de documentaire
  • Acquérir des compétences en analyse de film

Chercheur·e·s UNIL

Chloé Hofmann, Centre d’études cinématographiques, Faculté des lettres