L'éprouvette

Où sont les femmes ?

« L’effet Matilda » ou les processus d’effacement des femmes dans les sciences.

© Archives cantonales vaudoises-PP 886/6661

Marthe Gautier, Jocelyn Bell, Marie Dentière, Trotula de Salerne… ces noms vous disent-ils quelque chose ? Femmes de sciences, elles ont contribué à des avancées de la recherche dans des domaines tels que la biologie, l’astrophysique, la théologie ou encore la médecine. Et pourtant, elles ont toutes été frappées par « l’effet Matilda » : contrairement à leurs collègues masculins, leur nom ne figure que rarement dans les publications scientifiques ou dans les médias, voire dans l’attribution de prix.

Au travers d’extraits audio, vidéos, ou d’écrits, vous serez amené·e·s à réfléchir et à discuter au systématique effacement des femmes de sciences. L’occasion d’explorer les facteurs de ce phénomène, toujours présent, et inciter à rendre ces femmes plus visibles.

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
ÉgalitéHistoire
today
Dates au choix
timer
1h30
place
Dans votre établissement scolaire • À l'UNIL - Anthropos café
credit_card
Gratuit pour les écoles vaudoises / Consulter notre politique tarifaire
accessibility
ScolairesAssociations et Entreprises
face
AdultesDegré secondaire I
groups
6 à 24 participant·e·s
  • Nolwenn Bühler, Institut des sciences sociales, Faculté des sciences sociales et politiques
  • Carole Clair, Unisanté, Faculté de biologie et de médecine
  • Aude Fauvel, Institut des humanités en médecine, Faculté de biologie et de médecine
  • Camille Jaccard, Institut de psychologie, Faculté des sciences sociales et politiques