L'éprouvette

Portrait sans (ca)fard

© weerapatkiatdumrong / Canva

Nous avons tou·te·s un animal indésirable qui, un jour ou une nuit, nous a exaspéré·e·s, fait peur, attendri·e·s ou a provoqué notre admiration pour ses capacités ou sa persistance à nous enquiquiner et… que nous avons voulu mettre hors d’état de nuire ! Cafard, fourmi, araignée ou encore rat, pigeon, punaise, chat, chien, renard ou chauve-souris, Portrait sans (ca)fard invite les participant·e·s à tirer le portrait de leur animal indésirable, quel qu’il soit : dessin, bricolage, photographie, tricot ou encore broderie, tout est permis.

A ce portrait imagé, vous joindrez un texte de maximum 2200 caractères sur le sujet : Qui est cet·te indésirable qui occupe, voire envahit votre espace de vie ? Les textes permettent ainsi de partager le récit de cette rencontre avec l’indésirable, de raconter une anecdote de cette cohabitation forcée dans la cuisine, la chambre ou sur le balcon, d’adopter le point de vue de cet être et de faire le récit de sa vie avec son·sa colocataire humain·e. Humour, désamour, mauvaise ou bonne humeur, poésie ou flamboyant plaidoyer pour un départ en fanfare de l’indésirable, il s’agit de laisser libre cours à votre créativité !

Les portraits sans (ca)fard seront partagés sur Instagram en taguant @expoindesirables et avec le #portraitsanscafard ou en les envoyant grâce au formulaire prochainement disponible. Ils seront ensuite publiés sur le compte Instagram @expoindesirables et peut-être même dans l’exposition présentée au Palais de Rumine par le Musée de zoologie de Lausanne à partir du 9 décembre 2022 et sur le site web qui sera dédié à l’exposition.

Infos pratiques

bubble_chart
Multimédia et Numérique
textsms
Durabilité
today
En ligne dès septembre
place
En ligne
credit_card
Gratuit
accessibility
ScolairesEnfants et FamillesAdultes
face
9 - 12 ans12 - 15 ans15 - 18 ansAdultesSeniorsDegré primaireDegré secondaire IDegré secondaire II

Limites planétaires

  • Nos relations au vivant (hors limite)

Objectifs pédagogiques

  • Exercer ses talents de portraitiste et d’écrivain·e
  • Partager sa représentation des animaux indésirables
  • Contribuer à former une collection de portraits qui pourraient servir aux chercheur·e·s intéressé·e·s par les représentations de ces animaux dans l’imaginaire collectif

Chercheur·e·s UNIL

Joëlle Salomon-Cavin, Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l’environnement

Partenaires

  • Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences
    et de l’environnement – UNIL
  • Musée cantonal de zoologie, Lausanne