L'éprouvette

Ramasser les pots cassés

Que deviennent les objets archéologiques après leur sortie de terre ? Initiez-vous aux processus scientifiques en découvrant les coulisses d'un musée.

© microgen / Canva

Grâce à des copies de pièces originales, vous aurez l’opportunité d’étudier du mobilier archéologique authentique. Exercez-vous aux méthodes scientifiques – observation, expérimentation et comparaison – avec les sources à disposition des archéologues. Cette activité vous propose un aperçu de l’analyse de trois types d’objets fréquemment trouvés sur le site archéologique d’Amarynthos : la céramique, les figurines en terre cuite et les monnaies.

Vous serez réparti·e·s en trois groupes correspondant aux postes thématiques proposés. Les informations recueillies par chaque groupe seront ensuite partagées lors d’un temps de mise en commun clôturant l’atelier.
Pour les petites classes et en fonction du temps à disposition, il est possible d’organiser un tournus entre les différents postes.

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
HistoireAntiquité
today
Dates au choix
timer
1h30
place
À l'UNIL - Anthropos Café
credit_card
Gratuit pour les écoles vaudoises / Consulter notre politique tarifaire
accessibility
Scolaires
face
12 - 15 ans15 - 18 ansDegré secondaire IDegré secondaire II
groups
6 à 24 participant·e·s

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir différents métiers de l’archéologie et de leurs méthodes spécifiques.
  • S’initier à la recherche documentaire et à l’observation des artéfacts.

Chercheur·e·s

  • Pauline Maillard, École suisse d’archéologie en Grèce
  • Caterina Martini, École suisse d’archéologie en Grèce
  • Tamara Saggini, École suisse d’archéologie en Grèce
  • Thierry Theurillat, École suisse d’archéologie en Grèce

Partenaires

  • ESAG – Ecole suisse d’archéologie en Grèce
  • MCAH – Musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne

Remarques

Cet atelier s’insère dans une offre de trois ateliers pédagogiques développés dans le cadre du FNS Agora « Amarynthos, à la recherche du temps perdu »