L'éprouvette

(Re)jouer l’Histoire en pixels

Expérimenter les possibles événementiels grâce à la simulation proposée par les jeux vidéo à contenu historique.

© Vadim Bogulov / Unsplash

Découvrez une alternative à la représentation de la « Grande Histoire », grâce à une sélection de jeux vidéo qui amèneront vos élèves à incarner des acteur·trice·s historiques inattendu·e·s ou méconnu·e·s. Ces choix viseront à favoriser la réflexion collective sur les représentations de la réalité, de soi et d’autrui. Enfin, la présentation et l’utilisation de jeux dits « réminiscents » – qui impliquent la reconstitution d’événements passés à partir d’une posture contemporaine – permettront d’interroger différentes méthodes des sciences historiques à partir de la pratique ludique. Vos élèves seront dès lors amené·e·s à mobiliser leurs connaissances pour problématiser une situation historique, à établir des corrélations entre facteurs et effets, ou encore à confronter de manière constructive différentes pistes de lecture à partir de ressources indicielles.

L’atelier « (Re)jouer l’Histoire en pixels » dure 1h30 et comprend 55 minutes en plénum interactif avec la classe, ainsi que 35 minutes de travail coopératif par groupes, guidés par des fiches pédagogiques et l’intervenant·e. Il s’inscrit pleinement dans les Plan d’études cadre (PEC) concernant l’enseignement de l’Histoire en Formation professionnelle (domaine « Société » de la culture générale), ainsi qu’en voie de maturité et culture générale (DF et OC).

Corpus de jeux vidéo utilisé durant l’atelier :  

  • Jeux grand public et à grand budget avec simulation d’une masculinité hégémonique face à l’histoire : Call of Duty : Black Ops (2010), Wolfenstein (dès 1992), Battlefield 1 (2016).
  • Jeux indépendants à petit budget avec simulations de points de vue contre-hégémoniques ou d’impuissance face à l’histoire : Liyla and the Shadows of War (2016), Radio Aut 1977 : Radio Aut (2018), J.Edgar Hoover Vs. Kennedy (2019).
  • Jeux initiant à la méthode historique : Les Chevaliers de Baphomet (1996), The Forgotten City (2021).

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
Culture numériqueCinémaLangues et communication
today
Dates au choix
timer
1h30
place
Dans votre établissement scolaire
credit_card
Gratuit pour les écoles vaudoises / Consulter notre politique tarifaire
accessibility
Scolaires
face
15 - 18 ansDegré secondaire II
groups
6 à 24 participant·e·s

Objectifs pédagogiques

  • Apprendre à penser en termes historiques, en se percevant dans le temps présent.
  • Développer des compétences linguistiques productives dans l’expression collaborative des choix opérés dans le jeu
  • Comprendre les potentialités historiques (le présent pourrait être différent).
  • Lier les événements aux récits historiques médiatisés.
  • Reconstituer des causalités en sciences historiques.
  • S’initier à la paléographie.
  • Analyser le point de vue hégémonique dans le récit historique.

Chercheur·e·s UNIL

  • Loïse Bilat, Assistante scientifique, Collège des humanités – EPFL, Maîtresse d’enseignement HEP Fribourg, Membre du GameLab UNIL-EPFL
  • Selim Krichane, Collaborateur scientifique, Institut des humanités digitales – EPFL, Membre du GameLab UNIL-EPFL
  • Yannick Rochat, Professeur assistant, Section des sciences du langage et de l’information, Faculté des lettres, Membre du GameLab UNIL-EPFL
  • Fabián Ruz, Assistant scientifique FNS, Collège des humanités – EPFL

Partenaires

  • Fonds national suisse pour la recherche (Agora)
  • Collège des humanités EPFL
  • GameLab UNIL-EPFL

Remarques

La salle de classe doit être équipée d’un système de projection avec prise HDMI.