L'éprouvette

Visites guidées en langue arabe de l’exposition Deep Fakes : Art and Its Double

Partez à la découverte de répliques numériques d’objets du patrimoine archéologique du site de Palmyre en Syrie

© Knoth & Renner / EPFL Pavilions

Visites guidées
Dans le cadre de l’exposition Deep Fakes: Art and Its Double, des visites guidées gratuites sont organisées en langue arabe pour découvrir les répliques numériques d’objets du patrimoine et le travail de l’Université concernant le site de Palmyre en Syrie.

L’exposition
Conçue au travers d’une collaboration UNIL-EPFL, l’exposition Deep Fakes: Art and Its Double interroge la capacité des copies numériques de trésors artistiques universels à provoquer, chez les publics, une réaction émotionnelle durable. En exploitant les approches de l’intelligence artificielle pour la reproduction d’œuvres d’art, les deep fakes culturels produisent des objets riches de sens. Ils offrent, grâce à la technologie, un aperçu analytique de dimensions invisibles, et favorisent l’émergence d’hypothèses et de connexions imprévues. À travers 21 installations, l’exposition interroge les interprétations appliquées et critiques de la matérialité numérique des objets dans leur forme post-originale.

Découvrez également les autres activités de médiation proposées.

Infos pratiques

bubble_chart
ExpositionsRencontres et Événements
textsms
HistoireCulture numérique
today
17.11.2021 - 01.12.2021 - 15.12.2021 - 12.01.2022 - 26.01.2022 - 02.02.2022
schedule
14h30
timer
~1h
place
EPFL Pavilions
credit_card
Gratuit
accessibility
Associations et EntreprisesAdultes
face
AdultesSeniors
groups
6 à 25 participant·e·s

Intervenant·e·s

  • Votre guide : Khaled Alsaleem

Khaled Alsaleem est titulaire d’un Master en Archéologie et Histoire des mondes anciens (Lyon 2), avec un mémoire intitulé « « Les Traités au Proche-Orient aux IIIème et IIème millénaires ». Il poursuit actuellement une thèse de doctorat portant sur l’administration dans le Grand Palais Royal de Mari à la fin de l’époque des Shakkanakku.
Il a enseigné les langues, l’histoire et l’archéologie du Proche-Orient ancien à l’université de Genève, Venise et Louvain-la-Neuve. Il a également pris part à plusieurs missions archéologiques en Syrie (Amrit, Deir Mar Ilyan, Qatna et Palmyre) et à plusieurs missions épigraphiques (Musée nationale de Damas et Musée d’Histoire de Genève).